Le procédé

L’atelier

L’image déformé se reflète dans le miroir placé en son centre. Ce reflet change de forme avec l’angle de vision. Contrairement aux miroirs plan, le miroir conique qui est aussi un miroir convexe, ne réfléchit pas la totalité de ce qui l’entoure.

Autre particularité du miroir conique : ce qu’il reflète se trouve inversé. Les zones de la périphérie viennent au centre, et réciproquement les zones du centre viennent à la périphérie. L’image d’origine et l’image réfléchie sont symétriques par rapport au cercle de la base du cône.

cubeconique
courbet_procede

Ci-dessus l’anamorphose conique restituée. Le cercle gris au centre représente la base du cône et contient l’image réfléchie par le cône lorsque l’angle de vision se trouve exactement dans l’axe de la pointe du cône.

axe optique de l’anamorphose

A gauche, l’image d’origine, à droite son image inverse, Les intersections A et K, sont les plus proches de l’axe optique, ils en sont les plus éloignés dans l’image déformée

Une anamorphose conique est un système optique précis : la pointe du cone réfléchit les zones périphériques de l’image, qui sont les plus éloingés de l’axe optique.
L’axe optique du système est la ligne perpandiculaire au support de l’image qui passe par la pointe du miroir. C’es là que le regardeur se place pour voir l’image non déformée.

Géométrie de l'anamorphose conique

  • P : angle de la pointe du cône = 74
  • B : angle à la base du cône = 53
  • d : diamètre du cône = 69 mm
  • h : hauteur du cône = tgBxd/2 = 45,78 mm (tg 53 = 1,327 )
  • R : rayon de l’image déformée = tg P x h = 159,65 mm

Géométrie de l'anamorphose conique